Ar En
Appui de l'UE
PDF
Imprimer
Envoyer

Appui de l'Union Européenne à la réforme du secteur de la formation professionnelle : développement du capital humain au Maroc

Dans le cadre de la fructueuse collaboration entre le Secrétariat d'Etat chargé de la Formation Professionnelle et l'Union Européenne, un programme d'appui sectoriel à la réforme du dispositif de formation professionnelle a été initié, d'une enveloppe de 60 millions d'euros, dont 52 millions d'euros à titre d'appui budgétaire et 8 millions d'euros à titre d'appui complémentaire.

L'objectif de ce programme est d'accompagner la réforme du dispositif de formation professionnelle dans son ambition de renforcer le capital humain pour une croissance durable, inclusive, participative, avec une attention particulière pour les populations exclues de toute formation et qualification.

Ce programme, qui vise notamment l'appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Formation Professionnelle 2021, porte En particulier sur les axes suivants :

  • le développement d'un dispositif de formation élargi et plus inclusif;
  • l'adéquation de l'offre de formation avec les besoins du marché du travail ainsi que l'amélioration de la qualité du système de la formation professionnelle et;
  • la mise en œuvre d'une gouvernance plus efficace et intégrée et d'une coordination renforcée entre tous les acteurs publics et privés..

Concernant le volet de l'appui complémentaire, l'assistance technique mobilisée par l'Union Européenne consiste à accompagner le Ministère dans différentes actions, à savoir :

  • le renforcement du système de planification stratégique de l'offre de formation ;
  • la mise en place d'une politique intégrée de formation des formateurs / tuteurs ;
  • la mise en place d'un Cadre National de Certification, y inclus un système de validation des acquis de l'expérience ;
  • la mise en place d'un système intégré d'information sur la formation professionnelle l'établissement du Cadre de dépenses à moyen terme sectoriel de la formation professionnelle.

 

Une deuxième partie de l'appui complémentaire d'un montant de 2,4 Millions de DH a été déléguée par l'Union Européenne à British Council et à l'Agence de Coopération Espagnole (AECID).

Ce projet, intitulé « KAFAAT LILJAMIA – Vers un système de formation professionnelle marocain de qualité, inclusif et axé sur le marché du travail », consiste à renforcer le modèle de gouvernance et d'offre de formation professionnelle au niveau régional en vue d'en garantir la qualité, l'adéquation aux besoins du marché de travail et l'inclusion de tous. Il porte sur deux régions : Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l'Oriental.

 

 

Lancement du projet « KAFAAT LILJAMIA » dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Oriental

Dans le cadre de l'appui de l'Union Européenne à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Formation Professionnelle 2021, un projet intitulé « KAFAAT LILJAMIA – Vers un système de formation professionnelle Marocain de qualité, inclusif et axé sur le marché du travail » a été déléguée par l'Union Européenne à British Council et à l'Agence de Coopération Espagnole (AECID).

Cet appui complémentaire, d'un montant de 2,4 Millions d'euros, consiste à renforcer le modèle de gouvernance et d'offre de formation professionnelle au niveau régional en vue d'en garantir la qualité, l'adéquation aux besoins du marché de travail et l'inclusion de tous. Il porte sur deux régions : Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l'Oriental.

A souligner que la stratégie Nationale de la Formation Professionnelle 2021 a retenu parmi ses principaux axes le renforcement et l'institutionnalisation d'un système de gouvernance participative de la Formation Professionnelle.

La mise en place d'un tel système plus ouvert, mieux axé sur la qualité, efficace et efficient repose sur une gouvernance rénovée et intégrée assurant la cohérence, l'optimisation et la complémentarité entre l'ensemble des institutions et intervenants du système d'éducation et de la formation.

Ainsi, le renforcement du rôle des partenaires économiques et sociaux, dans le cadre de partenariat public-privé ainsi que les organisations de la société civile, constitue une richesse pour le système de FP qui devrait permettre de développer, de manière cohérente et convergente, une offre de formation dans une vision de complémentarité au niveau de la gestion, du fonctionnement et du financement du système au niveaux national et régional.

Aussi, s'inscrivant entièrement dans le chantier structurant de la régionalisation avancée adoptée par le Royaume, la région devient, avec les professionnels, un acteur principal pour une meilleure définition des politiques de formation au niveau territorial.

A ce titre, des rencontres de présentation du projet « KAFAAT LILJAMIA » à l'ensemble des acteurs du système de la formation professionnelle ont été organisées dans les régions concernées, respectivement le 29 novembre 2017 à Tanger et le 13 décembre 2017 à Oujda, marquant ainsi le démarrage officiel du projet.

Aussi, une rencontre au niveau central a été organisée le 20 décembre 2017 et à laquelle ont pris part l'ensemble des départements formateurs ainsi que la CGEM et l'ANAPEC.

1  2 
 3  7
 8  5

 

Télécharger Brochure en FR | AR.